Actu

Décryptage du plan de la gare Part-Dieu : naviguer dans l’épicentre ferroviaire de Lyon

La gare de la Part-Dieu, véritable carrefour ferroviaire au cœur de Lyon, connaît un flux incessant de voyageurs chaque jour. Avec ses nombreux quais, passages souterrains et escaliers roulants, l’organisation de cet espace peut sembler labyrinthique pour les non-initiés.

Située dans un quartier en pleine mutation, la gare est entourée de centres commerciaux, de bureaux et de complexes résidentiels. Comprendre son plan et ses multiples accès devient essentiel pour optimiser ses trajets, éviter les heures de pointe et profiter des services proposés. Un décryptage s’impose pour naviguer sereinement dans ce hub ferroviaire.

Lire également : Faire du sport à la maison sans équipement : astuces et conseils pour une routine efficace

Une transformation ambitieuse

Pour répondre aux défis croissants du transport ferroviaire à Lyon, la gare de la Part-Dieu se métamorphose. Ce projet de transformation, baptisé PEM Lyon Part-Dieu, s’inscrit dans une démarche globale visant à moderniser cette infrastructure névralgique de la métropole lyonnaise.

Chaque jour, la gare accueille environ 125 000 voyageurs, faisant d’elle l’une des plus fréquentées de France. Afin de fluidifier ce flux constant, le projet prévoit l’ajout d’une nouvelle voie, la voie L, dont le coût s’élève à 101,9 millions d’euros et dont la livraison est prévue pour 2022. D’autres aménagements, notamment l’élargissement des quais et la création de nouveaux espaces d’attente, sont aussi planifiés.

A lire aussi : Créer votre propre cadre photo personnalisé avec la fnac photo

Le PEM Lyon Part-Dieu ne se limite pas à des améliorations internes. Il inclut aussi des réaménagements urbains significatifs autour de la gare Lyon Part-Dieu, notamment sur le boulevard Vivier Merle, la place Béraudier, la place de Francfort et l’avenue Pompidou. Ces travaux, financés à hauteur de 340 millions d’euros, visent à intégrer la gare dans son environnement urbain et à en faire un pôle d’échanges multimodal.

Composant Coût Date de livraison
Voie L 101,9 millions € 2022
PEM Lyon Part-Dieu 340 millions € 2026

Gérée conjointement par SNCF Gares & Connexions et SNCF Réseau, cette modernisation est soutenue par plusieurs partenaires : Union Européenne, État, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Métropole de Lyon, Ville de Lyon et Sytral. Ce vaste chantier vise à transformer la gare en un nœud ferroviaire de référence, alliant efficacité et confort pour les usagers.

Objectifs et enjeux

Faciliter les usages et améliorer l’accueil

Le PEM Lyon Part-Dieu vise avant tout à faciliter les usages et à améliorer l’accueil des usagers. Avec l’afflux quotidien de 125 000 voyageurs, la gare doit répondre à des besoins croissants en matière de mobilité et de confort. Les aménagements prévus, tels que l’élargissement des quais et la création de nouveaux espaces d’attente, sont pensés pour offrir un environnement plus accueillant et fonctionnel.

Désaturer durablement les pôles de transports en commun

L’un des enjeux majeurs du projet est de désaturer durablement les pôles de transports en commun. La voie L, avec un investissement de 101,9 millions d’euros, est l’une des réponses à cette problématique. En augmentant la capacité d’accueil de la gare, le projet vise à fluidifier le trafic ferroviaire et à réduire les congestions.

Développer l’intermodalité

Développer l’intermodalité est une priorité. La gare Part-Dieu doit devenir un pôle d’échanges multimodal où les différents modes de transport s’articulent harmonieusement. Les réaménagements urbains, notamment sur le boulevard Vivier Merle et la place Béraudier, sont conçus pour faciliter les correspondances entre trains, métros, tramways et bus.

  • Faciliter les usages et améliorer l’accueil des voyageurs
  • Désaturer durablement les pôles de transports en commun
  • Développer l’intermodalité

Proposer des commerces et services

Au-delà des améliorations fonctionnelles, le PEM Lyon Part-Dieu entend proposer des commerces et services pour enrichir l’expérience des usagers. La création de nouveaux espaces commerciaux et de services dans la gare vise à en faire un lieu de vie intégré au tissu urbain.

S’intégrer dans le projet urbain Lyon Part-Dieu

S’intégrer dans le projet urbain Lyon Part-Dieu constitue un autre objectif fondamental. Les réaménagements autour de la gare, notamment sur l’avenue Pompidou et la place de Francfort, sont pensés pour harmoniser la gare avec son environnement urbain et renforcer son rôle de nœud ferroviaire au cœur de la métropole lyonnaise.

Opérations et partenaires

Financements et collaborations

Le PEM Lyon Part-Dieu repose sur une collaboration multiple et des financements diversifiés. Le projet est soutenu financièrement par plusieurs acteurs majeurs :

  • Union Européenne
  • État
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Métropole de Lyon
  • SNCF Gares & Connexions
  • SNCF Réseau
  • Ville de Lyon
  • Sytral

Construction et développement

La construction du To-Lyon est assurée par Vinci Immobilier, tandis que Effia Concession prend en charge le parking loueurs. Ces partenariats visent à garantir une logistique sans faille et des infrastructures de qualité pour répondre aux attentes des usagers.

Rôle des acteurs publics et privés

Les rôles des différents acteurs sont clairement définis. La SNCF Gares & Connexions et SNCF Réseau gèrent la Gare Lyon Part-Dieu, assurant ainsi la continuité et la qualité des services ferroviaires. La Métropole de Lyon et la Ville de Lyon participent activement à l’intégration urbaine du projet, garantissant une cohésion entre les infrastructures ferroviaires et le tissu urbain environnant.

Synergie pour une mobilité optimisée

La synergie entre ces acteurs publics et privés vise à créer un pôle d’échanges multimodal performant. L’objectif est de faciliter les correspondances entre les différents modes de transport, de désaturer durablement les pôles de transports en commun et de proposer des services adaptés aux besoins des voyageurs.

Ces opérations et partenariats illustrent une volonté commune de transformer la gare Part-Dieu en un nœud ferroviaire lyonnais de premier plan, capable de répondre aux défis de la mobilité contemporaine.