Informatique

C’est quoi le spectre d’un signal ?

Le spectre d’un signal est un ensemble de fréquences diverses et variées. Il correspond à un son composé et permet d’obtenir des informations sur le signal. Ce phénomène physique est développé par le célèbre Joseph Fourier et aide à visualiser les fréquences. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce concept.

Que comprendre par spectre d’un signal ?

Le spectre d’un signal constitue un moyen pour avoir des informations sur un signal afin de les comparer. Il permet de distinguer les instruments qui émettent la même note. C’est en réalité grâce à lui que les fréquences et les amplitudes des sinusoïdes qui contribuent au signal sont identifiées.

A voir aussi : Qui distribue internet ?

Le spectre d’un signal est en d’autres termes une représentation graphique qui aide à visualiser les fréquences en abscisses et les amplitudes en ordonnées. Il se présente sous forme de pics que vous pouvez voir au niveau de chaque fréquence qui intervient dans le signal. Grâce à un outil informatique ou un système électronique, vous pouvez établir un spectre de signal.

Comment interpréter le spectre d’un signal ?

A découvrir également : C'est quoi TV QLED ?

Un signal est généralement composé de plusieurs fréquences caractérisées par une hauteur et un timbre. Pour interpréter son spectre, plusieurs démarches sont à suivre.

D’abord, vous devez repérer la fréquence fondamentale. Celle-ci est la plus petite et la plus intense dans la plupart du temps. Elle s’identifie comme la fréquence d’harmonique de premier rang et se trouve au-dessus de 16 hertz. En d’autres termes, c’est le premier changement observé dans la représentation graphique du signal. Lorsqu’elle est en dessous, une vibration du son s’aperçoit.

Ensuite, déterminez la valeur de cette fréquence fondamentale. Vous pouvez y arriver à l’aide de l’axe gradué en abscisse. L’étape suivante consiste à identifier les harmoniques. Celles-ci sont des composantes sinusoïdales d’un son périodique décomposé en série de Fourier. Elles ont une fréquence multiple de la fréquence fondamentale.

Le spectre des différents signaux

Chaque signal possède son spectre. Les signaux périodiques par exemple sont le résultat d’un enregistrement pendant un temps donné. Ils sont également la sommation des sinusoïdes. Leur spectre se représente sous la forme d’amplitudes ou de phases.

Les signaux transitoires quant à eux sont un modèle basé sur la transformation de Fourier. Ils ont une densité d’amplitude avant de tendre vers 0 lorsque le temps d’analyse est infini. Le spectre passe ainsi de discret à un spectre continu.

En résumé, notez que le spectre d’un signal est un moyen qui permet d’obtenir des données sur un signal. Pour l’interpréter, vous devez repérer quelques informations sur la représentation graphique.